mercredi , 25 avril 2018
Accueil » Editions » A la découverte de la nature, sous toutes ses formes

A la découverte de la nature, sous toutes ses formes

Avec l’arrivée des beaux jours, pourquoi ne pas offrir à ses enfants des camps au vert? Sorties scientifiques, ludiques, écologiques, sportives, pédagogiques ou aventures: tous les goûts sont dans la nature. Des activités qui s’accordent à tous les âges.

Le canton de Genève recèle de trésors que les citadins ont parfois tendance à oublier. À côté des bouchons et de l’agitation vivent ainsi près de 20’000 espèces animales – pour la plupart des invertébrés – et 1’250 plantes sauvages (cf. ge.ch/nature)! Cette nature luxuriante, voisine ou plus lointaine, mérite qu’on s’y attarde afin de mieux la comprendre ou simplement pour profiter de ses richesses. Petit tour d’horizon, non exhaustif, des nombreuses activités ouvertes aux enfants, aux ados et parfois même aux parents.

En immersion chez les castors
Les plus sensibles à la biodiversité opteront pour des «sorties nature». Organisées par l’association NARIES, ces escapades ludiques et pédagogiques emmènent les participants – enfants et adultes – sur les terres d’amphibiens, oiseaux, cerfs ou autres mammifères en compagnie d’un scientifique. «L’observation des castors, par exemple, se fait en deux étapes. Comme c’est un animal nocturne, on analyse durant le jour les preuves de sa présence, telles que du bois rongé, des copeaux, avant de l’observer, la nuit tombée, en toute discrétion dans son milieu», explique Emilie Tournier, co-responsable fondatrice, avec sa sœur Virginia. L’association prépare par ailleurs des prestations particulièrement pensées pour les plus jeunes, telles que des courses d’école à la carte et des boîtes didactiques, sortes de kits ludiques et pédagogiques destinés aux écoles primaires, pour l’enseignement des espèces animales.

La vie de fermier
Si certains sont attirés par les espèces sauvages, d’autres craquent pour les ânes, les poules, les moutons, les poneys et autres lamas. Cela tombe bien, c’est ce qu’offre par exemple La Gavotte, au Grand-Lancy, avec des camps d’été pour les 5-12 ans. Les jeunes fermiers en herbe pourront notamment se familiariser avec les poneys, les monter sans selle et prendre soin d’eux.

Des vacances en pleine nature
Les plus aventuriers opteront peut-être pour un des nombreux camps de vacances proposés, entre autres, par le Centre Protestant de Vacances (CPV), le WWF ou Pro Natura. Selon le camp, l’hébergement se fait chez soi, en maison, au camping et même dans des tipis.
Le CPV propose ainsi des activités qui vont des jeux nautiques à l’équitation, en passant par la création de numéros de cirque ou encore des treks en Norvège et des séjours en Italie pour apprendre la langue de Dante. Pour la touche développement durable, les Camps Nature du WWF offrent l’opportunité de participer à des projets de protection de l’environnement ou d’en savoir plus sur les énergies renouvelables en visitant une centrale solaire et des éoliennes…
On le voit, la nature, la faune et la flore ont tant à offrir. Que ce soit en camp ou tout simplement en famille, ce serait trop bête de ne pas en profiter!

Alexandre Oberson

Pour plus d’informations:
www.naries.ch
www.gavotte.ch
www.centreprotestantdevacances.ch
www.wwf.ch
www.pronatura.ch

 

 

 

Voir également

La Cour conte ses histoires

Souvent universelles, parfois intemporelles, les histoires émerveillent toujours et captivent à tous les coups. Pour …