mercredi , 22 novembre 2017
Accueil » Editions » Compositions abstraites
Gilbert Kunzi présente ses compositions abstraites

Compositions abstraites

Gilbert Kunzi présentera une sélection de toiles abstraites à l’espace Le Nouveau Vallon du 20 au 22 février. Le peintre chênois poursuit son exploration de la composition en puisant son inspiration chez les expressionnistes.

«Je crois qu’à présent je suis arrivé à une phase de maturité dans mon travail, explique Gilbert Kunzi, peintre abstrait. Mon apprentissage n’est pas terminé mais je me sens plus autonome dans ma façon de composer les tableaux». Du 20 au 22 février, le peintre présentera ainsi une sélection d’œuvres récentes. Fasciné par la composition abstraite de Pollock, Koenig ou Picasso, Gilbert Kunzi travaille avant tout pour le plaisir de créer harmonies, profondeurs et espaces dans ses tableaux.

Composer l’espace
Le processus créatif de Gilbert Kunzi se déroule en deux étapes. En premier vient la composition rigoureuse de l’espace. Cette étape permet de structurer l’ensemble de manière cohérente et géométrique. Plusieurs des compositions de l’artiste se basent sur la division organique que permet le nombre d’or. Il s’agit d’intégrer des rythmes et une dynamique au tableau tout en conservant l’équilibre. Après cette phase d’organisation stricte, Gilbert laisse aller sa créativité en ajoutant les couleurs: «Je ne nie pas que j’apprécie la rigueur et l’organisation, elle est nécessaire pour appuyer le travail… Mais ensuite, la structure s’efface par l’acte de création, et c’est là que je m’éclate!» Le peintre réconcilie ainsi dans son travail deux facettes bien distinctes de sa personnalité pour un résultat étonnant.

La peinture en tête
«A 15 ans, je voulais devenir graphiste, raconte-t-il. J’ai finalement choisi un apprentissage de typographe puis une licence universitaire en science économique. Pourtant, je n’ai jamais perdu la peinture des yeux!» C’est avec le temps que lui permet sa retraite que Gilbert Kunzi a décidé de s’y atteler sérieusement. Bien qu’il la pratique en dilettante, cette activité occupe largement la moitié de son temps libre. Il suit des cours avec ferveur depuis plusieurs années à l’ArtQuarium, une source de motivation importante: «Il y a une dynamique entre les élèves, des échanges et un retour critique qui fait avancer.» Dans un coin de son appartement, proche d’une fenêtre, le peintre poursuit inlassablement son exploration, inspiré par les grands expressionnistes du 20e siècle…

Guy Schneider 

Compositions abstraites
Du 20 au 22 février
Espace Le Nouveau Vallon,
rte du Vallon 8
1224 Chêne-Bougeries.
Vernissage le 20 février de 17h à 20h

 

Voir également

200 ans de passion et de bonheur dans un jardin

Les Conservatoire et Jardin botaniques de Genève célèbrent cette année leur bicentenaire. Une fête populaire, …