mercredi , 20 septembre 2017
Accueil » Rubriques » Gourmande » Gourmandises du terroir

Gourmandises du terroir

Le panais

Après de nombreuses années d’absence, ce légume oublié est de retour sur Genève, grâce à l’association d’un producteur et d’espace-terroir.ch.
Aliment de base au Moyen-Age, le panais a été évincé progressivement par la pomme de terre. C’est vrai que sa composition nutritionnelle est plus proche d’un farineux que d’un légume, au vu de sa teneur en glucides. Il appartient pourtant à la même famille botanique que la carotte, dont il tire l’essentiel de son utilisation culinaire: salade (râpé), soupe, purée, gratin, pot au feu et même en cake! Sa douce saveur est communicative, alors réservez-lui une belle place dès l’automne!

Panais en bâtonnets au miel
Ingrédients (4 pers.)

800 g       panais
5               gousses d’ail
1               bouquet de persil
3 c.s.        miel liquide
2 c.s.        huile d’olive raffinée
2 c.c.        vinaigre balsamique
sel, poivre

Préparation
Eplucher les panais, retirer les extrémités et les couper en forme de bâtonnets. Les disposer en une seule couche dans un grand plat allant au four. Presser les gousses d’ail. Mélanger l’huile d’olive, le vinaigre, le miel, l’ail et le sel. Verser sur les panais et mélanger. Hacher le persil et le répartir. Mettre au four 30 min. à 220°C en mélangeant plusieurs fois en cours de cuisson afin que les bâtonnets de panais soient bien dorés. Servir à la place de pommes de terre.

Le potimarron

Originaire d’Amérique du Sud, le potimarron appartient à la même espèce que le potiron et la courge, celle des cucurbitacées. Disponibles de septembre à mars, 50 à 70 tonnes de potimarrons sont cultivées chaque année par 4 producteurs genevois. Sa saveur douce et sucrée, ainsi que sa forme de toupie, rappellent la châtaigne, d’où son surnom de courge-châtaigne. Son écorce très fine permet de la cuisiner sans la peler. Sa chair orange apporte une source intéressante de bêta-carotène et il se prête à toutes sortes de préparations notamment: potage, gâteau, gratin, purée, soufflé ou encore à la poêle. Les épices, telles que la cannelle, le gingembre ou la muscade renforcent sa saveur.

Crumble de potimarron aux épices
Ingrédients (4 pers.)

1                  potimarron
1                  échalote
1                  c.s. d’huile d’olive raffinée
1                  c.c. de cannelle
1                  c.c. de gingembre
½ c.c.        de muscade
80 g           de beurre
150 g         de farine
sel, poivre 

Préparation
Préchauffer le four à 200°C.
Sortir le beurre du frigo.
Couper le potimarron en deux, retirer les graines et le couper en cubes de 2 cm. Eplucher et émincer l’échalote. Mettre le tout à revenir à feu moyen dans l’huile d’olive en remuant régulièrement pendant 15 min. A la fin de la cuisson, ajouter les épices, le sel et le poivre, mélanger et couper le feu.
Préparer le crumble: verser dans un saladier la farine et le beurre, puis malaxer avec les doigts pour obtenir une pâte sableuse.
Verser les cubes de potimarron dans un plat allant au four et répartir le crumble sur le dessus.
Mettre au four 30 min.

Rubrique en partenariat avec Genève terroir: www.geneveterroir.ch
Les recettes vous sont proposées par: www.fourchetteverte.ch

Voir également

Les activités extrascolaires, le casse-tête

Avec la rentrée, l’exercice est complexe! Foot, judo, escrime, danse? Eveil musical ou baby gym? …