dimanche , 19 novembre 2017
Accueil » Editions » Photos industrielles à Corsier

Photos industrielles à Corsier

Dès le 26 septembre et pour dix jours seulement, Béatrice Paridant de Cauwere expose ses lumineuses photographies à la Galerie «Le Clin d’Oeil». Paysages graphiques, macrophoto de métal et détails curieux sont exposés à Corsier.

Une photographe dont l’œil averti sait assurément faire ressortir ce détail si particulier, cette forme, ce creux, cette ligne unique qui, capturé en macro, deviendra une oeuvre d’art.

Béatrice a toujours été fascinée par la photographie, elle l’a pratiquée pour son plaisir mais avec un regard éclairé. Depuis un peu plus d’une année, elle fait partager sa passion au public lors d’expositions qui rencontrent un vif succès comme à Anières et à Nernier l’an dernier, et maintenant à Corsier.

Pas de vues d’ensemble, ni d’individus ou d’animaux sur ses photographies mais des lignes épurées, des pièces de métal et des détails qui au-travers de son objectif perdent leur anonymat au profit d’une image forte, colorée et lumineuse.

L’artiste explore en parallèle différentes voies créatives traitées en macrophotographie. La première est constituée de photographies industrielles mettant en valeur des parties inattendues de structures principalement métalliques qui, observées individuellement, prennent un sens nouveau. La seconde, présente des paysages graphiques l’ayant marquée par leur composition esthétique naturelle. La troisième est constituée d’images surprenantes obtenues par double polarisation grâce à un système de filtres. Enfin, l’humour n’est pas absent avec des prises de vue de mini figurines placées dans des circuits intégrés.

Aucune photo n’est retouchée, après avoir été inspirée par un lieu ou un objet, Béatrice Paridant de Cauwere effectue un grand nombre de prises de vue sous des angles différents et avec des lumières variées. Dotée de cette énorme librairie, elle fera la sélection en plusieurs étapes avant de choisir une poignée d’images qui seront cadrées et mise en valeur avec attention.

Un soin tout particulier est apporté au développement des photographies réalisé sur un papier Smooth Pearl de haute qualité lui-même collé sur une base de 2,4 cm recouvert d’une plaque d’acrylique. Le tout est monté sur un support en polystyrène épais. Ainsi, les images déploient toutes leurs couleurs et leur lumière.

Le tirage de chaque photographie est limité à cinq exemplaires maximum, numérotés et signés par l’artiste. Outre les grands formats, elle propose des montages «de table» de petit format qui, grâce à l’épaisseur de leur support, peuvent être disposés de façon modulaires à même une surface plate.

Le titre des pièces reflète une histoire que l’auteure livre avec malice. Comme celle de «Freitag» dont le sujet n’est autre que les pinces «twist-lock» accrochant les containers constituant le fameux magasin de sacs zurichois. Ou «BB18» pour Brooklyn Bridge à 18 millions, dont la peinture rouge vif couvrant les superstructures perce l’image.

A tous ceux qui pensent encore que la photographie industrielle est grise et ennuyeuse, ne manquez pas cette exposition.

Coranda Pierrehumbert

La Mairie de Corsier

 

Le Clin d’Oeil
Down Town Focus par Béatrice Paridant de Cauwere
Du 26 septembre au 6 octobre 2013
20, chemin Neuf à Corsier

Vernissage jeudi 26 septembre à 18 h
Horaires d’ouverture:
Lundi-mercredi 14 h à 18 h
Jeudi-vendredi 18 h à 20 h
samedi et dimanche 15 h à 18 h

Renseignements: bea.paridant@gmail.com

Voir également

200 ans de passion et de bonheur dans un jardin

Les Conservatoire et Jardin botaniques de Genève célèbrent cette année leur bicentenaire. Une fête populaire, …